FERA

L’arbre prend-il du plaisir à dessiner ? sans doute pas, il est plus certainement dans la joie du mouvement de sa ramure lorsque, par la ficelle nouée, il agite un crayon.